Le meilleur des insultes entre partenaires de vie

engueulade, via pixabay

Entre partenaires de vie, dur dur de ne pas péter les plombs, n’est-ce pas ? Il est des moments où la vie devient pesante et on commence à tenir l’autre pour responsable. Lorsque la mauvaise humeur atteint son paroxysme, comme il devient plaisant de vivre les moments qui suivent…

Les insultes entre partenaires ne sont généralement pas proférées méchamment. C’est juste des phrases choc choisies exprès pour booster l’autre et le faire réfléchir à son comportement ou à son laxisme. A la fin, le résultat obtenu est celui escompté. Ce qui est donc bien c’est que le couple en sort plus uni qu’avant.

Personnellement, j’ai vu des couples, y compris au cinéma, résister à çà :

1- De l’homme à la femme

Les hommes sont souvent moins disants par la bouche. Cependant, lorsqu’ils s’y mettent, ils savent choisir ce qui va faire effet

– Tu es une bordelle

C’est sûr que si un homme te considère comme une bordelle, je parle de ton homme de maison hein, pas des aventuriers, il ne te touche plus jamais. Donc, s’il te traite de bordelle, c’est qu’il veut te secouer un peu, c’est tout.

– Tu ne me mérites pas

Les filles aiment penser qu’on doit continuer de les mériter toute la vie. Le gars qui dit cette insulte à une fille sait forcément qu’elle le prendra mal.

– Tu ne ressembles plus à rien

Aaah ça, c’est fort. Les filles plus que les mecs redoutent le changement de leur physique et les conséquences sur leur vie de couple. Si une fille se prend un peu trop la tête, tu utilises ça pour la remettre à sa place. Elle va se calmer à coup sûr.

– Tu es une femme sale

Affaire de propreté là, les filles aiment qu’on dise d’elles qu’elles sont propres. Les gars l’ont compris depuis et peuvent l’utiliser comme une arme.

– Tu n’es pas une vraie femme

Je ne sais toujours pas ce qu’est une vraie femme. Mon meilleur ami me dit qu’une vraie femme est souriante tous les jours avec la famille, les amis et connaissances de son mari (!). De plus, j’ai entendu un mari un jour dire à sa femme qu’elle n’était pas une vraie femme parce qu’elle accouche par césarienne (!)… But atteint : la faire réfléchir.

2- De la femme à l’homme

Lorsque les femmes s’y mettent, elles veulent sur le moment te faire faire une attaque, même si par la suite la réconciliation est au rendez-vous.

– Tu es un gros fainéant

C’est le 1er réflexe lorsque tu mets ta femme en colère. Petite colère, allez, hop, gros fainéant. Elle s’en fou.

– Tu es un pauvre

Elle supporte depuis plusieurs années une pauvreté qui disparaîtra à coup sûr. C’est ce qu’elle croit. Elle est constamment à bout de nerfs et attend le moyen de rappeler à son mari qu’il est un pauvre. Oui, pauvre c’est une insulte forte chez les femmes.

– Tu as un petit engin

C’est comme ça qu’une fille pousse le vice un peu plus loin. Cette insulte-ci, c’est lorsque tu te prends pour un petit dieu, lorsque tu te crois plus beau que la moyenne et que tu as osé lui dire qu’elle ne te mérites pas.

– J’ai couché avec tous tes frères

Malheur à celui qui est pris en flagrant délit d’infidélité avec une sœur de sa femme, il recevra une dose adulte d’insulte. Bien, mon cher époux, je te surprends avec ma sœur, mais toi sache que j’ai couché avec tous tes frères. Demande-le leur!

– Tu n’es pas le père de mes enfants

Alors là, c’est la cerise sur le gâteau. C’est ce à quoi a droit le mari qui ose dire que sa femme pourrait partir librement parce qu’elle lui a au moins fait des enfants. Donc, madame, pour se venger, lui demande de quels enfants il parle, de ceux-là qui ne sont pas les siens ? Pour bien remuer le couteau dans la plaie -on sait qu’on s’en va- elle te demande si avec un si petit engin, tu croyais vraiment que tu la faisais prendre son pied au point de vouloir faire des enfants avec toi.

Pendant qu’on prononce ces mots, on croit que c’est fini, qu’il n’y a plus rien à sauver…mais on se réconcilie. C’est la magie de l’amour.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

7 Commentaires

  1. Oui, mais il y a des cas où ces insultes ne sont pas pour pousser à réfléchir comme tu le dis. J’ai eu un voisin à Maroua, quand sa femme et lui commençaient avec les insultes, ca se terminait dans les bagarres. Au point où le bailleur, puis le chef du qu’à trier et enfin la police ont dû s’en mêler.

    1. mes bailleurs sont comme ça, à chaque fois qu’ils bagarrent, il y a une descente de la gendarmerie, mais ils sont ensemble et aucun des deux n’a jamais demandé le divorce.

  2. Haha, c’est clair quand on est fâché on lance presque tout ce qui nous passe par la tête. Mais je crois que c’est de bonne guerre. Quelques moments le couple renouera au « big » love :). C’est ça l’amour dit-on lol !

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *