Et si c’était de l’amour, entre mon blanc et moi

jeunes mariés  par Thierry Pobelle

mariés d’origines différentes par Thierry Pobelle

Lorsque l’amour frappe à ta porte, tu lui réponds forcément. Si tu décides de frapper à la porte de l’amour, il te répond aussi. A toi de recevoir cette réponse de la bonne oreille et d’en faire bon usage. Blanc ou noir, le résultat doit être le même si tu as choisi l’amour.

Le rêve d’une vie meilleure pousse de nombreuses femmes du tiers monde à se tourner vers des sites de rencontre qui offrent des services semblables à ceux d’une agence matrimoniale. En lieu et place de la constitution et du dépôt du dossier dans les locaux de l’agence, on a l’inscription en ligne. Après quoi, il est procédé au rapprochement des profils qui se ressemblent et à une proposition à toutes les personnes concernées. En guise de premier rendez-vous, le contact se fait en ligne dans un anonymat déconcertant pour les esprits pudiques. Il arrive le plus souvent que les personnes rapprochées à l’aide des profils entretiennent une relation à distance pendant plus de cinq avant de se rencontrer enfin. C’est la raison pour laquelle le commun des mortels s’accorde à dire qu’il ne saurait y avoir de l’amour entre ces personnes.

Ne pas condamner sans juger

En réalité, elles sont condamnées sans être jugées, sans doute à cause des mésaventures de nombreuses africaines, latino américaines (mexicaines, brésiliennes, cubaines…), asiatiques (cambodgiennes, vietnamiennes, arméniennes…) dans les pays occidentaux (France, Etats Unis…). Leur rêve est de rencontrer leurs âmes sœurs qui deviennent parfois leurs bourreaux et les entraînent dans des réseaux de prostitution et de proxénétisme. Elles n’en ressortent alors vivantes que grâce à un sursaut de morale et de crainte divine chez certains de leurs « clients » assez fortunés pour les faire retourner dans leurs pays d’origine. Vu comme çà, il est légitime de penser qu’il est impossible de trouver des personnes sérieuses parmi ces blancs qu’on rencontre grâce à Internet. Mais est-ce la faute à Internet et à ces sites de rencontre? Je ne fais pas l’apologie de la torture hein, j’ai rencontré mon blanc sur internet. C’est un homme bien. Et laissez-moi vous dire que de foncièrement mauvaises gens on peut en rencontrer partout.

Primo, les méthodes de l’agence matrimoniale virtuelle dont il s’agit ici ressemblent en quelques points à celles qui étaient utilisées auparavant et qui le sont encore aujourd’hui dans certaines contrées pour faciliter le mariage des descendants de deux familles de la même tribu ou de tribus voisines. Les chefs des deux familles en parlaient d’abord entre eux, se mettaient d’accord et par la suite en informaient les désormais fiancés malgré eux. Le mariage était célébré contre l’avis des fiancés. Les mariés n’apprenaient à se connaître que dans le mariage et pas avant. Et malgré tout, 95% de ces mariages réussissaient alors même qu’ils étaient par la seule méthode voués à l’échec. L’agence matrimoniale, elle, ne marie pas les gens contre leur avis, d’ailleurs elle ne marie pas les gens tout court. Elle ne fait que les rapprocher et c’est à ces personnes de faire le reste. Et si jusqu’ici, les statistiques sont contre ce type de rencontre, ce n’est que fortuit.

secundo, on décrie souvent l’écart d’âge faramineux entre les deux protagonistes alors même que de nombreux couples noirs se mettent ensemble dans cette condition. Tout le monde sait que les femmes ont  tendance à se rapprocher des hommes qui leur rappellent leur père. Elles trouvent chez les hommes plus âgés cette sécurité que les jeunes ne parviennent pas à leur offrir. Ceci est vrai pour tous les hommes qu’elles rencontrent. Pourquoi l’application de la règle aux hommes caucasiens choque-t-elle ?

Tertio, on redoute très souvent et c’est ce qui peut arriver, que les blancs qu’on rencontre grâce à Internet soient des criminels, cependant les pires scènes de crimes de ménage n’ont pas été l’œuvre des hommes fournis par Internet. Je n’oublierai jamais cette histoire racontée par le présentateur français Pierre Bellemare dans son émission « les enquêtes impossibles » : la cruauté du crime dépasse l’entendement.  Pourtant il s’agit de deux personnes qui se sont fréquentées et ont pris le temps de se connaître avant de se marier. Une dispute conjugale avait mal tourné et le mari se rendant compte que le coup porté à sa femme l’avait tuée décida de cacher le corps et de faire croire aux voisins et à la famille qu’elle l’avait quitté. Pour que le corps de son épouse ne soit jamais retrouvé, il eût l’idée de le découper avant de le conserver dans son congélateur dans un sac en plastique. Il ne fût découvert que plus d’une décennie plus tard grâce à la curiosité de la femme de ménage.

Quarto, de plus en plus, pendant que les femmes à la peau noire sont intéressées par les hommes de race blanche, ceux-ci le sont par celles-là. Il faut croire que c’est une vraie révolution des comportements et des habitudes. L’être humain est toujours à la recherche de sensations nouvelles pour rompre avec le déjà-vu quotidien. Et si vous vous demandez pourquoi l’homme blanc, je vous rétorquerai : pourquoi pas un homme blanc ? Les femmes ne semblent d’ailleurs pas ralenties par les échecs et les déceptions des autres femmes. Il est plutôt de bonne méthode de las aider à rencontrer la bonne personne dont elles pourraient véritablement tomber amoureuses. C’est la raison pour laquelle de nombreux sites de rencontre se transforment en agences matrimoniales.

3 Commentaires

  1. De nombreux couples blanc/noire fonctionnent très bien, y compris chez les célébrités : l’acteur Samuel Le Bihan et le maire de New York ont tous les deux épousé une noire, Laura Flessel a épousé un blanc etc…D’ailleurs couple interracial ne veut pas toujours dire couple interculturel : la couleur de peau et la culture sont deux choses différentes. Un Français blanc et une Française noire peuvent avoir la même culture, ce qui n’est pas forcément le cas d’un Français blanc et d’une Américaine ou d’une Russe ayant la même couleur de peau que lui.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *